Home

Couverture du livreDE L’ENFER AU PARADIS d’Yves Coup est édité chez ICN à Orthez dans la collection La Biscouette, créée par J.Paul Basly et Pascal Médan pour mettre en valeur des textes sur le sport en général et béarnais en particulier. « De l’enfer au paradis » raconte la saison 63-64 de la Section Paloise, sous le capitanat de l’emblématique François Moncla, venu du Racing Club de France et son apothéose…

LE LIVRE
La saison 63-64 commença de façon catastrophique par des défaites cuisantes et la montée en puissance due à des méthodes d’entrainement novatrices sous la houlette de Jo Camborde, le préparateur physique et de l’entraineur Théo Cazenave.
Après s’être miraculeusement qualifiée le dernier jour des matchs de poule, l’équipe enchaina les victoires contre les favoris du championnat (Brive, Bayonne et Narbonne). Elle obtint le bouclier de Brennus le 24 Mai 64 à Toulouse contre l’AS Béziers de Pierre Danos.
La fête dans Pau fut un des plus grands évènements qu’ait vécu la ville.

Le livre, plein d’anecdotes, est illustré de photos, coupures de journaux et témoignages de supporters. Une préface de François Moncla, un témoignage de Pierre Bochet, doyen du club, un mot du président du Conseil Général, un poème-hommage de Jacques Duluc complètent l’ouvrage, Jean Paul Basly y ajoutant des portraits de joueurs finalistes fort savoureux et imagés.

Le livre a été écrit avec le concours de Jean Paul Basly , ancien trois quart centre et entraineur de la Section
Son prix est de 12€ et on le trouve à Pau (Parvis, Tonnet, l’Escampette, Marrimpouey, Point Bleu), aux maisons de la Presse de Gan et Jurançon, au Domino à Billère.

L’AUTEUR
Yves Coup, 65 ans est né à Pau, rue du XIV Juillet, près du stade de la Cx du Prince. Il habite actuellement à Gan. Instituteur en retraite, il peint, sculpte, écrit, pêche la truite et grimpe à vélo les cols Pyrénéens.
Son blog : http://coupdoeil.blog4ever.com/

A noter :
Une expo photos sur le même thème a lieu dans le hall d’accueil de la mairie de Pau jusqu’à la fin du mois de mai.

Malheureusement, eux, ils n’ont pas fait de calendrier !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s