Home

astocade sanglante« Estocade sanglante » écrit par Jacques Garay, édité par Cairn dans la collection « Du Noir au Sud ».
…Dimanche de septembre, Toros à Bayonne, les arènes frémissent au son des bandas. Il n’y a pas que dans l’arène que ça saigne. On tremble et craint une…Estocade sanglante!

LE LIVRE
Dimanche de septembre, Toros à Bayonne.
À la fin de la corrida le torero vedette Jésulin de Cacique est poignardé dans la chapelle des arènes. Crime passionnel, règlement de comptes, business qui tourne mal ? Le marasme économique qui secoue l’Espagne ne semble pas étranger à l’affaire. Et les suspects ne manquent pas dans ce mundillo, frappé lui aussi de plein fouet par la crise.
Xanti Sopuerta (prononcez Chanti !) va devoir mettre de côté ses guides gastronomiques et ses chroniques pour, sur la pointe des zapatillas, enquêter côtés ombre et soleil, en tandem avec son ami le commissaire Seignosse.
Tout en prenant l’avis de Geneviève, sa Geneviève, qui de son balcon de Bordagain, distribue les oreilles.
Après le succès de ses deux premiers polars parus en 2013 chez Cairn Coup tordu à Sokoburu et Trou noir à Chantaco, Jacques Garay signe son troisième opus et nous plonge dans l’univers taurin

LA COLLECTION
Du Noir au Sud est une collection qui nous transporte dans le Sud, ses villes, ses villages, à la découverte des habitants, de leurs traditions, leurs secrets.
Son ambition : dessiner, au fil des ouvrages, un portrait d’ensemble de la région, noirci à coups de plumes tantôt historiques, ou humanistes, parfois teintées d’humour, mais où crimes et intrigues ont toujours le rôle principal.

L’AUTEUR
Jacques Garay (1949, Saint-Palais). Études secondaires classiques au lycée de Biarritz, puis fac de droit à Pau. Rien de ce qui enjolive le Pays basque n’est étranger à ce journaliste épicurien : beauté des paysages, convivialité, pelote, rugby, golf, surf, palombes, chant, tauromachie… Observateur de la vraie vie, préférant les livres aux calculettes, il pose un regard souvent amusé mais toujours aiguisé sur le joli monde qui l’entoure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s