Home

« Ascendances », le dernier Roman de Max Moreau aux éditions L’Harmattan raconte avec humour et sensibilité l’histoire max moreau Asczbdancesde deux familles métissées. Il est imprégné des décors vendéens, lorrains, pyrénéens, parisiens, argentins et brésiliens, et il confirme les promesses des premiers.

Les droits d’auteur de ce roman seront reversés à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière.

Le roman
Dans la lignée d’Immersions, de Dispersions, d’Exfiltrations, de Suffocations, et de Suspicions, le nouveau roman de Max MOREAU raconte, avec humour et sensibilité, les méandres, les tribulations et le destin. Inspirée d’une histoire réelle, cette fresque colorée envoûtante retrace leurs télescopages destinaux sur plusieurs générations et fait revivre au lecteur les drames et les passions d’autres époques demeurées universelles : le patriotisme, la violence, la misère, l’ardeur, la pugnacité, la joie et l’amour. Un coup d’œil dans le rétroviseur sur des trajectoires insolites…

Extraits
« Après un long parcours en Jeep dans la houle sablonneuse du désert du Néguev, il fit une halte dans une tente de Bédouins où il passa la nuit. Echiné, rompu de fatigue, il s’endormit d’un sommeil profond. « Je m’appelle Abou Hammad. Je suis un Targui du Grand Erg oriental et le désert est mon royaume. Ibn-Yazid, l’Aguellid qui gouverne Tozeur, un redoutable guerrier, m’a dépêché un émissaire pour m’intimer l’ordre de combattre l’invasion punique et de pulvériser un noyau d’ambitieux conquérants phéniciens. Sous un ciel d’airain, à la proue de mon vaisseau des sables, je sillonne lentement la fournaise saharienne, depuis le dernier point d’eau, à plus de trois quartiers de lune. Cinq chameliers maures, s’orientant aux astres de la Voie lactée, guident la progression de ma caravane à travers un lacis inextricable, ourlé de dunes ondoyantes aux teintes bistre, saumon, ocre et paille, et aux pastels fugitifs cuivre, or, rose-mauve, lilas ou fuchsia qu’il faut saisir dans leur brièveté. Nous cheminons à pas pesants, trébuchant parfois dans cette houle sablonneuse veloutée, sculptée et tressée par le vent. Je me protège du soleil torride, du sirocco et des énormes nuages de sable de l’harmattan par une gandoura couleur de sang et un turban indigo qui déteint sur mon visage. Au cours de mon interminable errance du refus, je défie ce vaste désert du silence jailli du néant, brûlant de sensualité, éternel abîme de solitude, avant-goût d’éternité. Epuisé par la fatigue et le jeûne, haletant de soif, je n’ignore pas la sobriété de mes mercenaires et de leurs dromadaires ; deux pensées impérieuses m’obsèdent : préserver notre réserve d’eau pour survivre et notre énergie pour combattre.
Dominant la dépression émaillée des efflorescences salines du Chott el-Jerid, je découvre à l’horizon une oasis. Des palmiers fugitifs affleurent, flottent et s’enfuient dans un ballet fantomatique. Sur une mer bleu de cobalt, des barques blanches errent, se balancent, puis sombrent brusquement. Un spectre laiteux effroyable chevauche un voile extravagant vert tendre. Je cède à la griserie des utopies, à la duperie des mirages trompeurs et des méprises impardonnables. Je fléchis aux illusions perdues quand l’air surchauffé vibre et que la lumière éblouissante frémit et réfléchit sur la croûte translucide un immense trompe-l’oeil. Je sais pourtant que la perception immédiate de l’horizon désertique n’est pas la lecture du réel… Quand le regard s’évade sur un miroir sans fond, l’apparence trahit la vérité. Les émergences et les éclipses abusent la raison. Soudain, j’ai la vive sensation et la certitude physique qu’il existe une réalité contrastée plus rude qu’il me faut affronter… »

L’’auteur ::
Max Moreau, économiste romancier visionnaire, n’est certes pas un débutant, expert international, membre de prestigieux organismes économiques, du Conseil Economique et Social, de la Société d’Economie Politique et de l’Académie de Béarn, a déjà publié vingt-trois livres, dont La mousse bleue, Une brassée de roses-thé, L’audace écarlate, Le révolté de Blagnac, Sixième B, Les choux de Bruxelles, Le clandestin du Mato Grosso, Le buveur d’aube rouge, Immersions, Dispersions, Exfiltrations, Suffocations et Suspicions et aux Editions L’Harmattan, L’Embauchoir et Réveillons .
AVIS DE PARUTION

Description Technique :
Auteur : Max Moreau
Editeur : L’HARMATTAN – http://www.harmattan.fr
364 pages9euros
ISBN : 978-2-343-05688-3

L’ouvrage peut être commandé ici

Publicités

Une réflexion sur “

  1. Pingback: AltPy Lire – Alternatives Pyrénées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s