Home

marensinPAROLES D’ANCIENS EN MARENSIN, ALBERT LATASTE : une vie dans le siècle, un ouvrage écrit par Guy Caunègre, publié aux Editions Cairn est le résultat d’un travail de collecte de souvenirs des personnes très âgées des dix communes du Marensin (landes). Certains des souvenirs recueillis sont enregistrés sur CD, ils évoquent la forêt landaise et le travail de gemmeur, et surtout la seconde guerre mondiale, le STO, la Résistance… De l’histoire personnelle à la grande Histoire…

 LE LIVRE :
Un travail de collecte de souvenirs Alexandre Lataste, dit « Albert », est né le 14 mars 1912 au quartier « Les Vignes » à Lit-et-Mixe, village du littoral landais typique de ce territoire historique nommé Marensin. L’enfant ouvre de grands yeux sur ce pays océanique de marais, de ruisseaux, de bruyères et de pins, royaume infini des gemmeurs-métayers-pêcheurs-chasseurs et des machinayres, travailleurs de la forêt décorés de sciure et couverts de guenilles imprégnées de résine. Après le certificat d’études primaire, l’adolescent apprendra à gemmer les pins. En même temps, ce petit paysan, doué pour le dessin, cueille, émerveillé, des images d’un monde issu d’une civilisation pluriséculaire avec ses travaux, ses fêtes, la pêche, la chasse.
Adulte durant les années trente marquées par la grande crise économique, la montée des régimes belliqueux, Albert Lataste sera saisi dans la grande tourmente de la guerre. Il fut un de ces soldats sous-équipés et piégés par la terrible offensive des troupes d’Hitler en mai et juin 1940. Le Marensinot sera blessé et prisonnier comme un million de jeunes hommes vraisemblablement trahis par une volonté supérieure dont l’objectif était d’abattre la République. Avec un Landais de Morcenx, cheminot requis pour le travail forcé et membre d’un réseau de résistance, Albert aidera des prisonniers français à s’évader. Des faits peu connus que ce livre tente de restituer parce qu’ils témoignent de la capacité des êtres les plus humbles à changer le cours de l’histoire même quand celle-ci devient barbare et cruelle.

LES AUTEURS :
Albert LATASTE : gemmeur puis officier de la police nationale, il fut un des créateurs du Musée des vieilles Landes. Auteur d’articles patrimoniaux pour la revue patrimoniale « Côte Landes Nature ».
Guy CAUNEGRE, landais de Soustons, chargé de la communication et du patrimoine pour la Communauté de communes Côte Landes Nature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s